si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  JB21 le Dim 21 Fév - 21:54

L’amour, c’est comme une bulle ; c’est sensible, fragile, incertain…

Si on ne s’en occupe pas comme il faut, elle risque de se percer.

Il faut donc en prendre soin, comme l’on prendrait soin d’une plante.

Pour que cet amour dur, il faut que les deux amoureux y croient aussi fort l’un que l’autre…

Il faut qu’ils soient sûrs que rien ni personne ne saura briser l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre.

Lorsqu’on est amoureux, on a énormément peur : on peut avoir peur de
faire quelque chose qui risquerait d’atteindre à son amour, on peut
aussi avoir peur que l’amour de sa vie rencontre une autre personne qui
serait ‘ mieux ‘ que vous aux yeux de votre amoureux…

Cela implique aussi de la jalousie. Quand on est amoureux, on est
jaloux de toutes les personnes qui auraient, à vos yeux, plus de
qualités que vous ou qui fréquenteraient trop votre amoureux…

Une personne qui aurait peut-être, d’après vous, le pouvoir de
séduire votre amoureux. Vous avez confiance en lui, certes, mais pas en
ce/cette séducteur/séductrice.

« Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout. »
Mais votre amoureux ne se laissera pas séduire. Tout simplement parce
que c’est vous qu’il aime. Parce que c’est vous qu’il veut, et personne
d’autre.

L’amour est d’abord basé sur une confiance mutuelle.

Si vous n’avez pas confiance en votre amoureux, il n’aura pas confiance en vous, et votre amour ne saura durer.
Prenez soin de votre amour, prenez soin de votre amoureux. Sinon celui-ci risque de mourir.

Sachez que si vous possédez un amour, vous possédez aussi une chance incomparable.

Chaque amour est unique, chaque amour est puissant.

Si vous ne possédez pas cet amour… Ne baissez jamais les bras, car l’amour vous attend.

Mais il faut le trouver… Il est peut-être partout. Mais il est là, soyez-en sûr(e)…



Je t'aime dès mon réveil, lorsque je te vois à mes côtés...
Je t'aime en matinée, lorsque je pense à toi en prenant mon café...
Je t'aime durant l'après-midi, lorsque j'anticipe avec joie ma soirée avec toi...
Je t'aime le soir venu, lorsque je me retrouve enfin dans tes bras...
Chaque jour de ma vie, je t'aime à la folie...
avatar
JB21

Messages : 195
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 67
Localisation : dijon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une autre définition du mot aimer

Message  ARTEMIAS le Lun 22 Fév - 12:17

Aimer est une bulle de savon,fragile,légère et irisée aux rayons dorés du soleil.

Aimer ne demande pas simplement de naître,mais a besoin de soins intenses et attentifs pour pousser et durer.
Comme pour une plante,il faut savoir le fertiliser.

Il se peut qu'au détour d'un chemin,l'on doute,que la peur nous prenne aux tripes: et si l'être tant aimé envisageait de vous quitter.
Quelle vilaine pensée,quand on aime,on ne doute pas ou alors quel manque de confiance en soi!Quelle est cette pointe de jalousie qui nous envahit?

Son amour,on ne peut l'attacher,il ne peut vivre qu'en liberté,pieds et mains déliés.

Mais,aimer c'est surtout se dépasser,sans cesse se renouveler,pour que jamais ce sentiment ne soit épuisé.

Aimer,c'est admirer,peut être un peu idéaliser.Mais voir en l'autre un être supérieur et ne concevoir rien de meilleur.

Aimer,c'est être deux à regarder dans la même direction,mais surtout ne pas être qu'un.Le mot passion ne signifie en rien abnégation,de ses pensées,de ses idées,renoncement de ce qui plait,juste concession.

Quel doux mot à entendre que celui murmuré à l'oreille qui dit "je t'aime" et qui émoit.Mais qui prononcé ne sera jamais synonyme de "aime moi"

Alors oui,aimer tous les jours,
Mais pas pour toujours.
Les promesses non tenues
Sont les plus mal venues.
Aimer au présent
Et voir ce qu'on attend,
Surtout profiter de l'instant.
Pour l'avenir,
Personne ne peut dire.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dadouh et les fées !

Message  JB21 le Jeu 25 Fév - 7:20



Un soir d'été, la belle dadouh s'en allait rentrant chez elle après le bal. Ne voulant pas faire un grand
détour, elle décida de passer par la forêt.

Elle savait toutes les choses que l'on racontait ici et là sur les êtres qui vivaient en cet endroit.
Mais après avoir danser pendant des heures, la belle dadouh ne pensait
qu'à une chose: rentrer chez elle pour tremper ses pieds dans une bassine d'eau glacée!

Elle prit donc le chemin qu'elle avait l'habitude de prendre quand le Roi Soleil brillait dans le ciel.
Mais là, c'était sa soeur la Lune qui luisait de ses pâles rayons bleutés et elle avait beaucoup de mal à
éclairer le chemin noueux des bois!
dadouh s'érafflait les jambes à chaque pas, mais elle ne voulait en aucun cas s'arrêter, de peur qu'une bête vienne la dévorer!

Les heures avançaient et la nuit était de plus en plus noire et les rayons ne traversaient plus la
grosse épaisseur de branches qui couvraient le sentier.

Plus le temps passait, plus le coeur de dadouh battait car la demoiselle ne savait plus où elle devait aller!
Elle le connaissait pourtant bien ce chemin, mais là, la fatigue et l'obscurité firent qu'elle se perdit bel et bien!

Elle fut prise de frayeur et chaque pas devint un vrai supplice. Les larmes commençaient à lui brouiller la
vue et à couler le long de ses joues. Lorsqu'au loin, elle vit derrière des buissons,

une petite lumière. Elle s'approcha sans faire de bruits... Et là, sous ses yeux ébahis, elle
vit de magnifiques petites fées en train de danser, de virevolter, de chanter...


Elle n'osa les interrompre de peur qu'elles ne s'échappent ou qu'elles ne lui fassent un mauvais sort!
Elle se laissa donc bercer par les mélodies douces, guillerettes et rassurantes des fées. Elle en oublia même sa peur!
Elle se laissa aller jusqu'au petit matin. Les unes après les autres, les fées disparurent.


Et lorsque dadouh prit conscience de la fin des chants, il n'en restait plus une.
Elle s'avança dans la prairie déserte et quelle ne fut pas sa surprise de
voir à la place de la ronde de fées, un cercle dessiné sur le sol.


Elle avait déjà entendu parler des cercles de fées mais elle n'avait déjà pas oser imaginer que
les fées existent, alors les cercles de fées, encore moins!!!!


Mais, malgré le levé du jour, elle ne savait toujours pas où elle se trouvait et quel chemin
elle devait prendre pour rentrer chez elle! Et soudain, une idée lui
vint :"La légende dit que les cercles de fées exaucent les souhaits de
ceux qui se glisse en son centre! Moi qui pensait que les fées
n'existaient pas, je dois avouer que je n'ai rien à perdre!"
Et aussitôt dit, aussitôt fait! dadouh se glissa au centre du cercle de
fées, là où l'herbe est d'un vert plus clair, intense; et elle commença
à formuler son vœu: " Magie des fées, exauce mon voeu... Emmènes-moi
dans ma demeure! Je suis perdue!"


Et en un instant, dadouh se retrouva sur le seuil de sa maison! Quelle ne fut pas sa joie!
Elle franchit la porte et s'écria:"Papa, maman, vous ne devinerez jamais ce qu'il m'est arrivé!!!"
Son père, rouge de colère, ne lui laissa pas finir ses explications et lui
intima l'ordre d'aller dans sa chambre et de ne plus en sortir avant qu'elle ne soit marier!


dadouh, devant le visage renfrogner de son père et les yeux de sa mère rougis par les larmes,
la tête basse, s'exécuta et garda le secret car après tout, qui la croirait?

Mais vous, lecteur, qui avez prit le temps de lire l'histoire de dadouh, si d'aventure en pleine
forêt, vous voyez au petit matin, un cercle de Fées, là où l'herbe est
d'un vert clair, intense, glissez-vous en son centre et faites un voeu!
On ne sait jamais, la magie des fées peut peut-être vous exaucer!!
avatar
JB21

Messages : 195
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 67
Localisation : dijon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

he ben

Message  frederique le Jeu 25 Fév - 13:31

waouuuuuuuuu ke dire apres toute cette magnifique, splendide et reveuse lecture, chapeau bas a tous les deux, je reste sans voix, continuer c tro bo bisousssssssss Smile sunny
avatar
frederique

Messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 54
Localisation : saone et loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De A à Z,tu es mon abécédaire

Message  ARTEMIAS le Ven 26 Fév - 2:41




Avec un A, je te donnerai tout mon Amour
Et couvrirai ton corps de Baisers,toujours.
Mes mains pour toi ne seront que Caresses,
Mes plus doux mots, une Dédicace qui reste,
Pour une vie, toute une Eternité.
Oh,Femme tant aimée!
Comme un petit Garçon,béat,
Je t'emmenerai dans mon Hacienda
Et serai dans l'Impossibilité
De retrouver, ma Jeunesse oubliée.
Avec toi, je croirai en ton Karma,
Comme en Inde, le grand Lama,
Ayant pour ultime Mission,
La Naissance de la déraison.
Notre Odyssée amoureuse
Nourrira notre Passion tumultueuse,
Loin d'un long Quai de départ,
Pour un non Retour,plus tard.
Et si nos Sentiments pour la vie,
Dans une Tristesse presque infinie
Ne sont à vos yeux qu'Utopie,
Dans notre Voyage idyllique,
Pour ce Week-end unique,
Nous savourerons un Xérès délicieux,
Sur notre Yacht,tous les deux,
Au Zéniyh,nous serons heureux.


Dernière édition par ARTEMIAS le Jeu 8 Avr - 11:35, édité 1 fois
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un peu de sensualité,âmes sensibles s'abstenir!!

Message  ARTEMIAS le Ven 26 Fév - 13:15




La chaleur d'un corps,
Près duquel on s'endort,
La douceur de la peau,
La caresse des mots,
Les calins malins,
Au petit matin,
La sensation de plaisir
Quand l'autre vous désire,
L'envie brusque que le temps
Suspende sa course un instant,
Que tout soit éternel
Et que la vie soit belle.
Quand les heures glissent
Vers des moments de délices,
Blottis l'un contre l'autre,
L'amour qui est le notre,
Ne s'arrêtera jamais,
Car toi, tu le sais.
C'est une envie profonde
Et notre amour vagabonde,
Au delà de la raison.
Envie de vivre........ une passion.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La vieille église

Message  ARTEMIAS le Mer 31 Mar - 21:57




Toi, la vieille église abandonnée,
Toi, qui semble sans aucune vie,
Avec tes pans de murs tout démolis.
En cet instant, laisse moi pleurer.
Peut-il se faire que la mort t'ait frappée?
N'y a-t-il plus de gens damnés,
Pour qu'à ce moment, tu te taises,
Sur tous les malheurs et pêchés qui te pèsent.

Ton clocher tout délabré
Semble pour moi raisonner,
Une cloche sonne à la volée,
Mais son coeur est félé.

Semblable au monde qu'elle représente,
Son chant m'inspire la piété,
Cherchant sans fin l'âme présente
Qui saurait ce qu'est la charité.

Et pourtant quelqu'un y vit,
Dominant le monde et ses soucis
Inspirant de partout la pureté,
Se trouve la colombe apprivoisée.

Si les gens voulaient la voir,
Jonchée en haut de son perchoir,
De son roucoulement appelant les fidèles.
L'écho n'est plus là,elle ne parle que pour elle.

Mais la multitude s'en fout,
Eglise es-tu faite pour nous?
Les ennuis envahissent la terre,
Pourquoi faut-il se taire?

Près de toi, tout est si pur.
Parmi les fleurs et les herbiers,
Tableau que Dieu a créé,
Tu te rapproches de la nature.

Aucune loi ne la régit,
Que celle du ciel gris.
Tu l'as faite grande et belle,
Pour qu'on ne voit que par elle.

Vois-tu, tu n'es plus esseulée.
Chaque jour, à cette heure,
Je cours vers ta demeure.
Combien puis-je t'aimer!!

Plantée au milieu de tes ruines,
Soudainement, j'imagine
Ce qu'aux temps jadis, tu as été:
Architecture gothique, souvent célébrée.

Du clocher impassible, à gauche,
L'Angélus tombe sur mes épaules
Et les cloches indifférentes,
Pourtant un instant, chantent.

Ce symbole de fiancailles,
Pénètre au fond de mes entrailles,
Marquant l'heure avec joie,
Sous le ciel qui larmoie.

Tout s'allume, tout s'éclaire,
Au soleil, les vitraux, tel un éclair,
Illuminent la nef de leurs vives couleurs,
Empourprant, enflammant mon coeur.

Un son s'élève au loin,
Des voix entonnent des cantiques,
L'orgue vibre en la cité antique
Et chacun frémit dans le lointain.

En un coup de tonnerre,
Les cloches se déchainent,
Otant des coeurs la haine.
L'Angélus crie sa misère.

Mais ce n'était qu'un rêve,
Bref instant, une trève.
Tu ne vois plus personne,
Aujourd'hui,nulle heure ne sonne.

Plantée sur le côteau, tu veilles sur les âmes,
En ton coeur, je n'entends aucun blâme.
Tu verras, bientôt on te reconnaitra.
Au revoir, vieille église abandonnée,
Aux pans de murs tout délabrés,
Tu resteras signe de vie,
Un matin, d'autres entendront ton cri.
Et pourtant, la mort ne t'a pas frappé,
Il reste encore des gens damnés,
Pour qu'en ce moment, tu les apaises,
Sur tous les malheurs qui leur pèsent.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Sam 3 Avr - 15:03




Télévision,
Bocal à poissons,
Comme eux prisonniers,
Privés de liberté.
De la liberté de réagir,
Ne pas se laisser abêtir.
Nous regardons les images,
Tous dans un fauteuil, bien sages.
Nous suivons le programme
Et c'est bien ça le drame,
Drame d'une pauvre femme,
Qui les yeux remplis de larmes,
Vient nous relater,
Voire témoigner
Des horreurs des humains
Et qui cherche en vain
A retrouver son enfant,
Parti depuis longtemps,
Qui a disparu,
Que l'on n'a pas revu.
Comment peut-on se délecter
Et surtout prendre pitié
Du malheur de certains
Se dire que l'on est bien.
Il faut faire de l'audimat,
Alors, pour ça on "mate"
La détresse des gens,
Soi disant, on comprend.
On sort son mouchoir
Et puis pour un soir,
On se sent solidaires.
Il ne faut plus se taire,
Il faut participer,
Pour pouvoir retrouver
La personne disparue,
Que nous n'avons pas vue.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Jeu 22 Avr - 0:04




Quelles sont belles ces femmes,
Ridées,toutes habillées de noir.
Dans leurs yeux brille l'espoir,
Luit une petite flamme.
Sur le quai du vieux port,
Elles font encore l'effort,
De croire qu'ils rentreront,
Riches de leur cargaison,
Les cales remplies de poissons,
Qui feront vivre la maison.
Un matin,pourtant ils sont partis,
Et la mer les a pris,
Laissant quelques veuves éplorées
Qui au cours des longues veillées
Parlent de leurs deuils sans corps,
Les flots gardent leur morts.
Océan,terrible immensité!!
Marin est un dangereux métier,
Transmis par amour à l'enfant,
Qui quand un jour il sera grand,
Prendra fièrement la succession,
Pour vivre la pêche avec passion.


Kenavo,ar c'hentan.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Mar 26 Oct - 6:42

Sur un chemin,j'ai rencontré
Quelqu'un de particulier.
Tu semblais égarée,comme éloignée,
Des sentes de l'amitié.
Sur tes joues coulaient des larmes
Qui te donnaient beaucoup de charme,
Ma main t'a alors effleurée
Et d'une caresse,les a séchées,
Un sourire s'est dessiné
Sur tes lèvres mouillées.
Comme il est bon de sentir
L'ébauche d'un avenir!
J'ai cru en toi
Comme je croyais en moi.
Ma force serait tienne
Et quoiqu'il advienne
Je serais auprès de toi,
Pour qu'en demain,tu crois.
Mais,passe le temps
Qui,inexorablement
Gâche les nobles sentiments
Souillés par les tourments.
L'amitié comme l'amour
Ne dure pas toujours
Quand la trahison
Fait place à la passion.
Et le fleuve de l'oubli
Arrive sans un bruit
Laissant les souvenirs
Peu à peu se mourir.
Sur le chemin,je suis retournée
Seule avec mes pensées,
Dans mon coeur de vagues traces
D'une amitié qui trépasse.
En moi,toujours je croyais
Même si les autres me chassaient.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un écrit de mon fils que j'avais envie de partager

Message  ARTEMIAS le Mar 26 Oct - 17:43

Quelques fois, tu l'as sous les yeux mais tu ne le vois pas
Tu n'en crois rien mais il est là et tu te sens bien
Malgré les aléas de la vie délavée par trop d'ennuis
Une impression, un geste, une envie
Quelques mots qui te font sourire
Et puis un regard qui veut tout dire
Étourdi, tu te dis rêver et tu pousses un soupir
Suivi en toute formalité d'un retour à la réalité
Normalité qui finit par effacer cette idée
Mais elle est là, elle demeure, une lueur dans l'obscurité
Irrité par la mère de mon hérédité
Attiré dans des histoires qui m'étaient d'avance attitrées
Attristé mais toujours l'envie maso d'essayer à nouveau
Tu étais si jolie ce samedi devant le resto
Sans hésiter, je te le dis, tu m'as séduit illico presto
Pourquoi ne l'ai-je pas vu plus tôt?
Par foi, croire que rien avec toi ne sonne faux
Parle-moi, souris-moi, tu disais avoir froid
Et moi en idiot que je suis, je t'ai passé mon manteau
Quelques fois, tu l'as sous les yeux mais tu ne le vois pas
Tu n'en crois rien et tu cherches une raison
Et pour un rien revient cette sensation
De plus en plus net telle une conviction
Le fait de ne pas regarder dans la bonne direction
Au commencement dans tête, tout n'était que fiction
Mais peut-être est-ce simplement ce que nous vivons?
Le bonheur n'est parfois pas si loin
A ne pas chercher on finit par trouver
Même éprouvé, le plaisir à portée de main
De me réveiller à tes côtés chaque matin
L'envie d'écrire cette histoire à deux mains

.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Mer 27 Oct - 14:19

Les vagues doucement roulaient
Sur le sable et les galets.
La mer de son bleu
Se reflétait dans leurs yeux,
Un silence planait
Pour taire leur secret.
Ils n'étaient que deux enfants,
Enlacés, bien tendrement,
Qui s'aimaient, savourant
Seuls, le moment présent,
Loin du regard des grands.
Ils s'étaient allongés,
Comme pour l'éternité,
Ayant en ce bref instant
Effacés les tourments du présent.
Y a-t-il un âge
Pour ne plus être sages
Et jouer à l'amour,
Faire naitre pour toujours,
Cette envie infinie
Qui fait croquer la vie?
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Mer 27 Oct - 14:38

Comme dans un cercueil,
Assis dans son fauteuil,
Les yeux au loin perdu,
On dirait qu'il ne voit plus.
Le temps,doucement, a passé,
Sur son visage, il a laissé
Comme restent les témoignages
Spectateurs des naufrages,
Les marques des peines supportées,
Profonds sillons creusés
Par les labeurs endurés!
Ses épaules sont frêles
Et elles nous rappellent
Comme sa solitude est réelle.
Lui, le vieillard fané,
Par le poids des années,
Il n'a plus vu la grande horloge,tourner,
Dans son autisme, il s'était enfermé.
A quoi peut-il penser,
A son enfance trépassée?
Il n'entend plus le présent,
Son cerveau est mort lentement.
Attend-t-il patiemment
Que vienne ce moment
Où la pendule du temps
Sonnera inexorablement,
L'heure pour lui de partir
Pour ne jamais revenir?
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Ven 29 Oct - 13:23

Nous sommes parfois déçus,
Par nous,les individus,
Tout de sucre et de miel,
Sans fin, vomissant leur fiel.

Doucement,la bête immonde,
Peu à peu envahit le monde,
Crachant sa méchanceté,
Sans jamais s'arrêter.

Bien sur, vous me direz
Que l'amitié sait exister,
Qu'il faut que vive la confiance
Pour donner sans méfiance!

Sur cette terre fragile,
L'homme,proie facile
Se fait souvent la cible
Du pire des prédateurs,
Son frère,oh! quelle horreur.

Que la vie est courte,
Pour faire naitre le doute
Et semer sur les routes,
Ces embuscades,coute que coute.

Ce soir ,je vais rentrer
Pour seule méditer,
Au chemin à emprunter
Pour ne plus rencontrer
Cette espèce abjecte
Et faire qu'elle n'infecte
Les sentiments que je ressens
Et mes rêves d'enfants.


Envie, jalousie, mepris jusqu'à l'idiotie
Une veritable pendémie!!!
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Ven 29 Oct - 19:16

Toi, mon p'tit bonheur,
Je voudrais qu'à cette heure,
Tu saches combien je t'aime
Malgré tous mes problèmes.
Toi, ma p'tite folie,
Tu embellis ma vie
Tu brilles dans le noir
Les soirs de désespoirs.
Tu me chantes un air
Pour que mon cœur s'éclaire,
Tu es mon p'tit démon
Qui m'fait perdre la raison.
Toi, mon p'tit destin
Qui m'montre le chemin,
Tu me prends la main
Quand je ne vais pas bien.
Toi, ma p'tite étoile
Quand le ciel se voile,
Sur moi, tu veilles
Et tout devient merveille!
Vous êtes la poésie
Pour laquelle j'écris.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mon ange gardien

Message  ARTEMIAS le Sam 30 Oct - 17:13

Un ange sur mon épaule s'est posé,
De ses grandes ailes immaculées,
Il a pour un instant caressé
Mes joues, par le trouble, empourprées,
Je savais que tu me protégeais
Et pourtant, au début, je doutais.
La vie fait devenir méfiant
Devant la cruauté des vils gens.
Peu à peu, tu as su m'apprivoiser,
Me causant pour toujours me rassurer,
Moi, qui par toi, étais apeurée,
Bien souvent, je t'ai appelé
Quand le chagrin m'envahissait
Et quand en plus rien, je croyais.
Tu faisais naitre le bonheur,
De ta main, essuyant les larmes de mon coeur.
Mon ange, je sais ta présence,
Même si d'autres croient en ton absence,
Tu es toujours près de moi,
Les yeux clos dans le noir, je te vois.
Qu'il est bon de ressentir
Cette envie, cet immense désir
De te toucher, par la pensée.
Oh, toi mon ange bien aimé!
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  ARTEMIAS le Dim 31 Oct - 16:27

J'aime le soir rêver,
Laissant mon esprit divaguer
Quand tombe la nuit
Et que le jour a fui.
Le silence est mon ami
Quand mes pensées prennent vie,
Sous la plume du stylo,
Soudain arrivent les mots.
Mots doux, mots tristes,
Peu importe, par eux, j'existe
Quand sur la feuille blanche,
Moi, écrivaillon, me penche.
Et tous ces drôles de mots
Me guérissent de mes maux,
Maux de tête, mots du cœur,
L'écriture retire les peurs.
Sur la page, venant danser,
Ils naissent sur le papier.
Ils sont mes confidents,
Sachant mes sentiments.
Ce matin, c'est un peu de moi
Que par ces lignes, j'envoie,
Elles sont le grain de folie
Qui me fait aimer la vie.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour Romain

Message  ARTEMIAS le Jeu 11 Nov - 16:30

Mon cœur débordait
Quand tu apparaissais,
Mon esprit divaguait
Quand je te voyais.
Ma bouche a osé
Des mots,prononcer,
Pour toi, ma mie
Dont j'étais épris.
Certains sentiments
Lorsqu'ils sont absents
Heurtent parfois l'esprit,
S'ils ne sont pas compris.
Regrets, tristesse, chagrin
Viennent chaque matin
Hanter ma demeure,
Te perdre me fait peur.
Sur le chemin de la vie,
Pourrons-nous rester amis?
Juste se revoir,
C'est mon seul espoir
Et j'ose y croire!
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre improbable

Message  ARTEMIAS le Ven 12 Nov - 17:20





A l'automne de ma vie,
Je regardais sur le parvis,
Les feuilles mortes, tomber,
Plongée dans mes pensées.
Une vie, c'est trop court
Et bien souvent, très lourd,
Quand le poids des années
Vous empêche de rêver.
Puis,toi, tu es venu,
Tel un ange, tu m'es apparu.
Tu criais ta jeunesse
Mais aussi tes détresses,
Celles des sentiments
Quand on n'a pas vingt ans!
Vois-tu,petit prince de la rue,
A l'amour, j'ai toujours cru
Et quand le rideau tombera,
Toi, tu seras encore là
Pour conter l'histoire
A laquelle il faut croire,
Celle de deux étrangers,
Aux chemins mélangés.
Dans ce brouillard humide,
J'ai pris ta main timide,
Sur la route, s'en sont allés,
Deux être condamnés
A ne jamais se rencontrer.
Ainsi vont les destinées
De ceux qui savent aimer.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Non,ce n'est pas de moi!!!!

Message  ARTEMIAS le Sam 29 Jan - 7:34

Comme toi je connais la tise
La drogue et son emprise
Comme toi je connais le biz
L’argent facile face à la crise

Comme toi j’ai un matricule
Un numéro sur le dos
Comme toi je gesticule
Je cours de bas en haut

Comme toi j’ai un casier
Comme toi je suis décidé
A ne pas me laisser bouffer
Par ce monde de détraqués

Comme toi j’ai des idées
Mais pas les moyens de les réaliser
Comme toi partisan résigné
Résistant finalement tout désigné

Comme toi je connais les femmes
Et ce dont elles sont capables
Comme toi j’ai versé des larmes
Des proches absents à ma table

Comme toi je connais les reproches
Et les dégâts qu’ils peuvent faire
Comme toi il faut que je m’accroche
Pour ne pas tomber à terre

Toi et moi on ne se connait pas
Pourtant on connait les mêmes choses
Toi comme moi, moi comme toi
La vie n’est pas toute rose
Toi et moi on ne se connait pas
Pourtant on se bat pour la même cause
Toi comme moi, moi comme toi
La vie on l’écrit en prose

Comme toi je connais la chute
Mais à chaque fois je me relève
Comme toi je connais la lutte
De vouloir enfin toucher ses rêves

Comme toi je connais l’erreur
Maintes fois je me suis trompé
Comme toi je connais l’heure
Elle ne cesse de tourner

Comme je connais la déception
Pourtant je fais confiance à mes amis
Comme toi je connais la dépression
Celle qui te plonge dans l’oubli

Comme toi je cours comme un dératé
Ma vie est un jeu de l’oie
Et à chaque lancer de dés
J’avance de deux et recule de trois

Comme toi je connais la loi
Mais je la brave parfois
Parce que j’en bave quelques fois
Pas peur de l’homme de lois

Comme toi je ne connais pas
Chacun de mes droits
Pourtant mes devoirs comme toi
Se rappellent de moi

Comme toi je connais la faim
Mais je n’en suis jamais mort
Comme dirait quelqu’un
Comme toi je connais mon sort
Celui de finir vieux à galérer à mort
Ou d’être enfermé chez les fous
Comme toi je ne connais rien
Parce que infime dans un grand tout

Toi et moi on ne se connait pas
Pourtant on connait les mêmes choses
Toi comme moi, moi comme toi
La vie n’est pas toute rose
Toi et moi on ne se connait pas
Pourtant on se bat pour la même cause
Toi comme moi, moi comme toi
La vie on l’écrit en prose



.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Solitude

Message  ARTEMIAS le Mar 1 Fév - 7:53

Certains soirs de fêtes,
Éclatent dans ta tête,
De sombres idées,
Ornées de noires pensées,
Restent tes souvenirs,
Ils sont ton avenir,
Quelques clichés fanés,
Aux couleurs surannées.
Et c'est la solitude,
Comme par habitude
Qui peuple les soirées,
Des âmes délaissées.
Compagne courtoise,
Qui pourtant s'apprivoise,
Amie dévouée,
Toujours à tes côtés,
Rythmant les heures,
Comprenant tes rancœurs,
Elle est toujours présente,
Parfois même obsédante.
Certains soirs de fêtes,
Alors que tes yeux guettent,
Cette lueur d'espoir,
Toi,tu préfères croire
Que le manque de temps
Éloigne les gens.
Alors dans ton cœur,
Comme par bonheur,
Tu vas chercher
Cette force d'aimer
Et aux autres de penser.
avatar
ARTEMIAS

Messages : 398
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : LOUHANS CHATEAURENAUD

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  Admin le Dim 5 Aoû - 23:20

MON OCEAN
VERACRUZ1958 Aujourd'hui à 20:58





Au beau milieu de la nuit
Océan de son bleu infini
Je m’y invite sans un bruit
Par tes vagues me laissant bercer
Je respire ton doux parfum iodé
Tu m’appelles et je viens .
Ton phare si gracieux
Lumière blanchâtre par le flot saccadée
T’illumine de ses va et vient
Et , moi je me dirige vers tes cieux
Tendrement tu me prends la main
Toi si impressionnant aurais tu peur
Dans mon âme de marin
J’entends tes pleurs
Que chantent mes dauphins
Pour apaiser ta douleur ?
T’entendrais – je encore vivre le matin ?
.

avatar
Admin
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 64
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://roi-king.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: si vous aimez partager ma passion pour l'écriture

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum